Conférence – Débat : « Et si on arrêtait de payer »

Organisée par l’Observatoire citoyen pour la transparence financière internationale (OCTFI) en collaboration avec la Librairie Kléber et le Club de la Presse

le 1er  avril 2014 à 17 heures

Librairie KLEBER à Strasbourg (salle blanche)

 « Les dettes qui ont été contractées par un gouvernement, dans un cadre démocratique et pour servir l’intérêt général, peuvent être considérées comme légitimes et doivent être remboursées normalement, pour autant que leur remboursement n’implique pas la dégradation des conditions de vie des populations. Mais, lorsqu’une dette est le résultat soit d’une socialisation de dettes de la finance privée qui a pratiqué des politiques de spéculation, soit d’énormes cadeaux fiscaux non justifiés et inefficaces, elle doit être considérée comme illégitime et ne devrait pas être mise à la charge des peuples. »

Intervenant : Olivier BONFOND

Economiste, conseiller au Cepag (www.cepag.be), membre du réseau international CADTM Europe (www.cadtm.org), auteur du livre « Et si on arrêtait de payer ? » Editions Aden/CADTM/CEPAG

Livre Et si on arrêtait de payer A3.jpg2

En proposant des alternatives concrètes à l’austérité, l’auteur nous invite à rompre avec une logique mortifère et à nous mobiliser pour construire un monde socialement juste et respectueux de la nature.

Structuré en 10 questions/10 réponses, ce livre témoigne d’une double urgence citoyenne : d’une part, comprendre les origines et les enjeux de la dette et, d’autre part, ouvrir un débat public sur la légitimité de la dette publique.

 Avec la participation de :

Francis KERN, économiste, professeur à l’université de Strasbourg, Président de l’Octfi

Olivier MIRGUET, journaliste, latribune.fr, animera cette rencontre.